Tuesday, January 27, 2009

SCOOTER !!!



Head on.

On a cycle path.

The 4th of December 2008, coming home from work at 7.30pm.

I doodling along on a cycle path by a park, this cycle path is two way and is flanked by a road that goes one way. It's the kind of place where grannies walk the dog, people go jogging, take the kids for a stroll or teenagers do stand up romance against trees. This road is limited to 30km/h. I was going at 30km/h. This road has chicanes to slow the flow of traffic but the cycle path goes straight. I could go faster than 30km/h, but probably would end up with a daschund in the spokes and a granny on the aero-bars. I was dressed in a bright white and blue top, white helmet, orange bike, a powerful front light (the kind you can use to cycle at night when there are no street lights) and I am a 6 foot athlete - not discrete.

Coming up to a chicane, I saw the bastard about 200m away, overtaking a car taking the cycle lane, then going back in lane, then taking over another car before the chicane, start to go back into his lane to go around the chicane. But he snapped his scooter the other way, gunning for the cycle path. About 20/25 meters in front of me, I saw him and basically laid the bike on its side to turn to avoid him, but he was going way too fast, he covered the 20m in less time than it took me to clear a 2m wide path at 30km/h

He crushed my back leg against the frame, I went thru the plastic fairing, probably hit the steering, and flipped over and to the side of the scooter. I don't remember hitting the ground, but I came to a good 10m from impact point.

I somehow only got a broken leg, damaged leg muscles, a bad shoulder and mild concussion in this affair. He hit me at least at 60km-h. I am as fucking lucky as a lottery winner. From the marks and the crash scene (bits of scooter all over the place) the paramedic told me that I should have had at the very least 2 broken legs and a neck injury.

My bike is shot: frame twisted, wheels bent, fork shot, levers shot, crank on impact side bent etc etc etc

I have to send a thank you note to MET, their helmet saved me from worse (I impacted top and side it seems on my head), to the Campagnolo for the gloves (hands intact), SIDI (feet ditto), Crankbrothers (clips unclipped exactly as needed, avoiding shear and twisting injuries).

De face,

Sur une piste cyclable.

le 4 décembre 2008 je longeais le Bois de Vincennes en provenance de Joinville le Pont en direction de Fontenay Sous Bois. J’étais sur la piste cyclable qui longe l’Avenue de la Belle Gabrielle à deux sens .
Cette avenue est limité à 30Km/H, et zone est populaire avec les promeneurs et les joggeurs : Il n’est souvent pas possible de rouler même à 30km/H. Je la prends deux fois par jour 5 fois par semaine.
L’accident à eu lieu vers 19h15 – 19h30, temps mouillé, nuit tombé. J’étais vêtu d’un blouson bleu vif et blanc, d’un casque blanc bleu et rouge et d’un vélo orange. Mon vélo à une lampe avant puissante (pour pouvoir rouler sans éclairages urbains) à 7 leds (4piles AAA) et d’une lampe rouge arrière. Tout mon matériel est NF et allumé.
Je m’approchais du croisement entre l’Avenue de la Belle Gabrielle et l’Avenue des Merisiers. Ce carrefour possède une chicane constitué de trois terre-pleins en dur. La voie automobile en fait le tour. La piste cyclable va tout droit.
J’étais à 30km/h, (vitesse vérifiable par la fonction « boite noire » de mon GPS Garmin 705) et sur la piste cyclable sur ma gauche. Je roulais en sens contraire au flux de la circulation (la piste cyclable est à deux sens).
Au loin je vois un scooter doubler plusieurs voitures par la piste cyclable. Puis le scooter commence à se rabattre derrière la 1er voiture de la file, Voiture qui commence a freiner pour passer la chicane. Le scooter reprend d’un coup la piste cyclable en accélérant fortement. Je le vois, et vu qu’il est impossible pour qu’un gros scooter 125cm roulant en plein milieu de la piste cyclable et d’un vélo de se croiser entre le terre plein et le trottoir, je couche brutalement mon vélo sur la droite pour dégager de la piste cyclable. AUCUN véhicule ne provient de l’Avenue des Merisiers. Le scooter roule BEAUCOUP plus vite que moi.
Je n’arrive pas à éviter le choc. Violent. Le scooter me percute entre le tube de selle et l’axe de la roue arrière. J’ai la sensation de traverser le carénage puis de heurter un truc dur avec l’épaule. Puis c’est le trou noir.
Mon prochain souvenir est de revenir à moi sur mon côté droit entre les deux terre-pleins. Je suis entre 5 et 10m du point d’impact supposé (entre les bandes blanches et les bites vertes) et mon vélo à été projeté de l’autre coté de la rue, à 5m de moi. Pendant quelques instants tout n’est plus que douleur, mais je rampe vers le terre-plein central pour me retirer de la circulation.

Mon péroné est cassé, mais le pompoer me dis que j'ai eu beaucoup de chance, ce genre d'accident se solde normalement avec des fractures multiples et traumatisme crannien.

Mon vélo est mort; cadre vrillé, roues tordues, fourche HS, leviers flingués, pédale pliée etc etc

Je dois envoyer une lettre à MET, leur casque m'a évité le pire (j'ai impacté sur le dessus-côté de la tête il semble), à Campagnolo pour les gants (mains intactes), SIDI (pieds ditto), Crankbrothers (les pédales ont sauté à point, évitant des blessures de rotation et arrachement).


7 comments:

  1. C'est beau ça : avoir une saloperie d'accident comme ça...et en faire un blog!! moi je dis BRAVO (Margot)

    ReplyDelete
  2. hé ben,j'espere au moins que tu lui as déchiré son scooter avec tes chicos :)
    Ca fait peur un blog comme ça,ça peut nous arriver à tous n'importe quand.
    Aller prompt rétablissement à toi!
    ++

    ReplyDelete
  3. P... de scoot! Dire qu'un p'tit "biiiiip!" te casse ta saison pour un slalom de trop. Et "malheureusement lui doit s'en tirer pas trop mal. La vie est injuste. Bon retablissement.

    ReplyDelete
  4. N'hésites pas à porter plainte contre l'usager du scooter et à demander des dommages et intérêts en faisant valoir tout les désagréments , interruption de travail, de ta pratique sportive, le choc psychologique etc...
    Il faut que ça lui serve de leçon.

    ReplyDelete
  5. Porter plainte n'avance pas grand chose au dire de mon avocat, vu que c'est un accident du travail.

    ReplyDelete
  6. Vous avez du faire un constat. Un 125cm n'a pas à rouler sur une piste cyclable. Tu peux demander aussi le remboursement du vélo après bien sur passage d'un expert (un groupe de cyclistes, dont mon père s'était, fait renversé par une voiture venant en sens inverse. Résultat : des blessés et des vélos foutus)

    ReplyDelete